Projet

Le droit d’être…

ÉtablissementEREA Alain Fournier

PaysFrance | VilleBeaune

Chef d'établissementLaure Lesbats (chef d'établissement)

Chef de projetVincent Journeaux (chef de projet)

ParticipationNiveau(x) |  5e

Nombre d'élèves23 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : Français, Enseignement Moral et Civique, Géographie, CDI

Projet pédagogique

Lien avec le projet d'école et/ou le projet d'établissement
Rappel des axes prioritaires de l'établissement

axe 1 : assurer l’acquisition des compétences pour tous
axe 2 : garantir le bien-être des élèves et des personnels
axe 3 : assurer des parcours ambitieux pour chacun
(Projet académique, le projet d'établissement est en cours d'élaboration)

Quel axe est plus particulièrement concerné par votre projet ?

axe 3 : assurer des parcours ambitieux pour chacun

Lien avec les programmes
Domaine d'apprentissage (défini par le socle commun des connaissances et compétences) dans lequel s'inscrivent les compétences travaillées

La formation de la personne et du citoyen

Compétences évaluées

Maîtriser l’expression de sa sensibilité et de ses opinions, respecter celles des autres ;
Comprendre la règle et le droit ;
Rechercher et trier l’information et s’initier aux langages des médias ;
Coopérer et réaliser des projets ;
Mobiliser des outils numériques pour apprendre, échanger et communiquer.

Place des langues

La place des langues va être prépondérante : l’élève devra argumenter à l’oral puis à l’écrit afin de nous exposer son point de vue sur le sujet. Au sein du domaine 1 du socle " les langues pour penser et communiquer ", deux compétences sont plus particulièrement abordées : - comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit ; - l'élève parle, communique, argumente à l'oral de façon claire et organisée. Il adapte son niveau de langue et son discours à la situation, il écoute et prend en compte ses interlocuteurs. - comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps. Sensibilisé aux démarches artistiques, l'élève apprend à s'exprimer et communiquer par les arts, de manière individuelle et collective, en concevant et réalisant des productions, visuelles, plastiques, sonores ou verbales notamment. Il connaît et comprend les particularités des différents langages artistiques qu'il emploie. Il justifie ses intentions et ses choix en s'appuyant sur des notions d'analyse d'œuvres.

Évaluation et indicateurs mis en place

Evaluation des compétences citées ci-dessus. De plus, chaque groupe devra présenter à l’oral sa production grâce à une fiche projet. L’évaluation sera faite par les adultes mais aussi par les autres jeunes. Les indicateurs choisis sont le degré d’implication dans le projet, la qualité des productions et la présentation argumentée de leur démarche lors de l’exposé oral.

Résultats et productions attendus

Les résultats premiers sont l’évolution du savoir et du savoir-être au sein de l’école ainsi que la valorisation des élèves en difficultés scolaire au sein de l’établissement mais surtout à l’extérieur et notamment dans les autres établissements scolaires de la ville ou plus largement. La production attendue est une vidéo dans laquelle tous les élèves apparaitront.

Organisation pédagogique
Partenaire(s) éventuel(s)

Association Burkinabé de Bourgogne, Caroline Castelli (conteuse et chanteuse)

Support(s) envisagé(s)

Vidéo

Calendrier

Du 16 novembre au 2 décembre, participation au festival des solidarités dont : 22 novembre 2018 : Visionnage du film « Capharnaum » au cinéma de Beaune Décembre : présentation du projet, du cadre, leçons d’enseignement moral et civique sur les droits de l’enfant et plus précisément sur le droit à l’identité. Janvier : Recherche collective de mots clefs, élaboration du scénario, travail sur la notion de slogan Janvier et février : tournage des scènes Mars : montage vidéo

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

L’association Burkinabé de Bourgogne œuvre en lien avec l’Association des Volontaires pour le Développement des Communes basée à Fada N’Gourma.
Actions scolaires et culturelles : création d’un centre culturel, construction et rénovation de bâtiments scolaires., création d’une bibliothèque.
Santé : mise en place d’un dépistage dentaire annuel pour les écoles.
Jumelage : mise en place d’un jumelage scolaire entre les écoles de Tikonti et Pontailler s/Saône (21) depuis 2010.