Projet

Je m’appelle « Moi »

ÉtablissementLycée Français international André Malraux

PaysMaroc | VilleRabat

Chef d'établissementPierre-Jean Bertrand (chef d'établissement)

Chef de projetClub Amalgame, Jean-Marc Ballandras (chef de projet)

ParticipationNiveau(x) |  6e, 5e, 4e, 1re, Terminale

Nombre d'élèves40 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : Arabe - Anglais - Français

Projet pédagogique

Lien avec le projet d'école et/ou le projet d'établissement
Rappel des axes prioritaires de l'établissement

Parcours citoyen de l'élève
Créer un environnement favorable
Une communauté éducative soudée et compétente

Quel axe est plus particulièrement concerné par votre projet ?

De l'enfant au citoyen

Lien avec les programmes
Domaine d'apprentissage (défini par le socle commun des connaissances et compétences) dans lequel s'inscrivent les compétences travaillées

– la formation de la personne et du citoyen
– les méthodes et outils pour apprendre
– les représentations du monde et l’activité humaine

Compétences évaluées

lecture : faire des liens entre des productions artistiques et littéraires de genres variés
écriture : exploiter ses lectures pour enrichir ses écrits
maîtrise de langue orale
compétences artistiques, sociales et organisationnelles

Place des langues

Les langues joueront un rôle primordial, en tant que vecteur d’ouverture, de découverte et de développement personnel. L’élève aura à s’exprimer aussi bien à l’oral qu’à l’écrit dans trois langues.

Évaluation et indicateurs mis en place

- cohérence entre le projet pédagogique et les activités menées.
- diversité des activités proposées
- degré de participation et d’implication des élèves, nombre de participants aux activités par tranche d’âge, mixité dans les activités réalisées
- modalité d’accueil de publics spécifiques (enfants porteurs d’handicap)
Les ressources sont-elles bien utilisées et répondent-elles aux besoins ? est-ce que le projet s’est déroulé selon le calendrier établi ? Niveau d’organisation et de mise en œuvre du projet.

Résultats et productions attendus

Le concours devra faire émerger des idées sur :
- comment les enfants perçoivent le droit à l’identité ?
- comment selon eux peut-on améliorer les conditions des enfants qui sont privés de ce droit ?
- comment prévenir cette situation ? En second lieu :
Production sous différents formats numériques
Plan de communication pour promouvoir ce droit

Organisation pédagogique
Partenaire(s) éventuel(s)

L’association des parents d’élèves
L’UNICEF

Support(s) envisagé(s)

Vidéo de 3mn

Calendrier

Jusqu’au 30/01/2018 : finaliser la partie écriture
1 au 28 février : réalisation de la vidéo
Entre le 1 et le 10/03 : dépôt des productions vidéos sur le site dédié

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

L’UNICEF est dans le monde le principal défenseur de la cause des enfants. La mission de cette agence onusienne est d’aider à répondre aux besoins des enfants et de favoriser leur plein épanouissement. Au Maroc, l’UNICEF est présente depuis 1978, mais un accord de base a été signé en 1957 entre le Royaume du Maroc et l’UNICEF. Elle a conduit avec succès plusieurs projets et mène un plaidoyer effectif en faveur des droits de l’enfant, notamment les plus vulnérables.
Parmi les projets menés par l’UNICEF, en partenariat avec le gouvernement marocain, figure la campagne nationale pour l’inscription des enfants non enregistrés aux registres de l’état civil. Cette campagne a été lancée le 15 janvier 2018 sous le slogan : « l’inscription à l’état civil, un droit constitutionnel : je suis inscrit donc j’existe ». Le projet « Droit à l’identité ! » mis en place par les élèves du Lycée André Malraux intègrera cette campagne afin de promouvoir ce droit.