Projet

De la lumière dans la vie des enfants

ÉtablissementCollège Français de Reus

PaysEspagne | VilleReus

Chef d'établissementSylvie Carot (chef d'établissement)

Chef de projetOlivier Kosinski, Marie Petit (chef de projet)

ParticipationCycle(s) |  Cycle 3

Nombre d'élèves42 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : Education civique (6e), Instruction civique et morale (CM2), Pratiques artistiques (CM2), Arts plastiques (6e)

Projet pédagogique

Lien avec le projet d'école et/ou le projet d'établissement
Rappel des axes prioritaires de l'établissement
Quel axe est plus particulièrement concerné par votre projet ?

Lien avec les programmes
Domaine d'apprentissage (défini par le socle commun des connaissances et compétences) dans lequel s'inscrivent les compétences travaillées

Les compétences sociales et civiques sont au cœur du projet puisqu'il s'agit pour les élèves de s'exprimer sur la nécessaire protection des mineurs, d'avoir un aperçu de ce que signifie la violence et des recours possibles face à cette dernière. Cette compétence est également travaillée dans la forme du projet, puisque les élèves travaillent en groupes mixtes de plusieurs niveaux avec pour rendu final, une production collective.

Compétences évaluées

- Pratiquer le dessin et les diverses formes d’expressions visuelle et plastique (formes abstraites ou images) en se servant de différents matériaux supports, instruments et techniques.
- Avoir conscience de la dignité de la personne humaine et en tirer les conséquences au quotidien.
- Comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application.
- Coopérer avec un ou plusieurs camarades.

Place des langues

La production finale tirera parti de l’environnement plurilingue du collège, ne serait-ce que pour exprimer les garanties locales et internationales protégeant l'enfant.

Évaluation et indicateurs mis en place

- Évaluation sur les aspects techniques du travail réalisé (les caractéristiques d’une affiche sont-elles respectées ? L’affiche réalisée parvient-elle à transmettre un message clair ? L’affiche est-elle utile ? Des recours concrets face à la violence sont-ils mentionnés ?).
- Évaluation sur les aspects sociaux du travail réalisé : évaluation du travail en groupes, au moyen d’un carnet de bord renseigné tout au long du projet (les élèves sont capables de donner leur avis en considérant celui des autres membres du groupe ; en cas de désaccord, il sont capables de compromis ; les élèves sont capables de s’organiser dans le temps en réponse à un objectif, leur carnet de bord témoigne d’une progression et d’un minimum d’anticipation ; les élèves acceptent de se répartir les tâches en fonction des souhaits et des points forts de chacun).
- Présentation par les élèves de leur travail à l’oral (sous forme d’initiation aux attendus basiques de l’épreuve d’histoire des arts en 3e).

Résultats et productions attendus

Le résultat pédagogique attendu : que les élèves passent d’une connaissance de l’existence de la violence à la connaissance de recours pratiques pour agir lorsqu’ils y sont confrontés de manière directe ou indirecte.
La trace matérielle : une affiche produite par groupe, au moyen d’outils numériques. Les affiches sont assemblées en exposition.

Organisation pédagogique
Partenaire(s) éventuel(s)

Pas de partenariat.

Support(s) envisagé(s)

- Support papier pour les premières étapes de conception des affiches.
- Utilisation de logiciels de création d’image et de mise en page (pour la production finale de chaque groupe).
- Présentation du travail final au moyen du logiciel Narrable.

Calendrier

- Décembre 2014 : travail en amont dans chaque classe concernée (découverte du thème du concours, étude de l’article 19 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant).
- Semaine du 12 janvier : présentation du calendrier de la réalisation du projet aux élèves. Présentation des groupes élaborés par les professeurs référents des deux classes. Choix du thème guidant la réalisation de l’affiche de chaque groupe.
- Semaines du 19 et du 26 janvier : réalisation du brouillon de l’affiche de chaque groupe. Travail sur le sens de l’image et sur la phrase d’accroche.
- Semaine du 2 février : travail de documentation sur les recours légaux face à la violence. Intégration au brouillon de l’affiche.
- Semaine du 9 février : découverte de l’outil informatique de réalisation des affiches.
- Semaines du 23 février, 2 mars, 9 mars : fin de la création numérique des affiches.
- Semaine du 16 mars : bilan, remise des carnets de bord et présentation de la production finale par les élèves.

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

Federación de Asociaciones para la Prevención del Maltrato Infantil (FAPMI), une fédération active depuis 20 ans, que nous avons choisi – pour son ancrage dans le territoire espagnol associé à un objectif universel et pour sa non affiliation politique ou religieuse correspondant aux valeurs de laïcité et de neutralité de l’enseignement républicain français.
La fédération s’inscrit tant dans la prévention de la violence que dans la promotion des droits de l’enfant, ce qui correspond à la vision d’un droit actif et en progression que nous souhaitons aborder avec les élèves.