Le concours MLF/OSUI des droits de l'enfant

Le droit à l’identité

Réalisations

Jouer contre le harcèlement ou l’art de montrer à l’écran que le harcèlement n’est pas un jeu

ÉtablissementCollège Albert Camus

PaysFrance | VilleLa Chapelle-Saint-Luc

Chef d'établissementPhilippe Graulier (chef d'établissement)

Chef de projetVirginie Opiard (chef de projet)

ParticipationNiveau(x) |  4e

Nombre d'élèves31 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : Français, Histoire-Géographie et Education Civique

Projet pédagogique

Rappel des objectifs principaux

Education à la citoyenneté et maîtrise de la langue.

Changements qui ont eu lieu par rapport au projet initial proposé

Nous pensions au départ que les élèves prendraient complètement en charge la rédaction du storyboard, la mise en scène et le montage de la vidéo . Cependant, vu le temps qui nous était imparti (30 heures) pour la réalisation du projet, nous avons dû les guider de manière très précise.

Intervenants extérieurs/partenariats noués effectifs

Joël Hennebois juge d'instruction au TGI de Troyes, Sophie Lizet CDAD de l'Aube, Cyril Souvais Gendarmerie Nationale.

Implication des parents dans le projet

Non

Obstacles rencontrés et façon de les surmonter

Le scenario écrit par les élèves était très long par rapport à la durée du court métrage imposée par le concours. Il a donc fallu leur apprendre à utiliser l'implicite et la suggestion par l'image.
Nous avons fait intervenir une juriste du CDAD de l'Aube pour faire comprendre aux élèves que, même s'ils prenaient plaisir à jouer le harcèlement dans le court métrage, le harcèlement n'était pas un jeu.
Le temps : 30 heures pour imaginer, écrire, réaliser le storyboard, le film et le montage. Pour le surmonter, nous avons demander beaucoup d'énergie et de bonne volonté aux élèves et à nous-mêmes.

Apports (pour les élèves, les équipes, l'établissement)

Pour les élèves, on peut dire que les items du socle commun concernant la maîtrise de la langue et les grands principes de la justice sont acquis.Ils ont acquis des connaissances sur l'image mobile et les métiers liés à la réalisation d'un film.Ils ont également acquis des compétences en autonomie et en travail de groupe.Un élève du groupe avait été harcelé en début d'année et son expérience personnelle a été précieuse pour l'écriture du scenario. Le travail l'a sans doute aidé à surmonter le problème.Ils seront également fiers que leur travail soit utilisé dans d'autres établissements scolaires lors d'interventions du CDAD et de la Gendarmerie.L'équipe éducative du collège, impliquée dans la lutte contre le harcèlement et la violence qu'il engendre, utilisera ce court métrage auprès des élèves dans un but informatif et préventif.Le court métrage sera projeté lors du spectacle de fin d'année, ainsi l'établissement pourra mettre en avant le travail des élèves auprès des parents d'élèves.Enfin, grâce à ce projet l'établissement renforce ses liens avec ses partenaires privilégiés que sont le Tribunal de Grande Instance de Troyes, le Centre D'Accès au Droit de l'Aube et la Gendarmerie Nationale.

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

Les PEP 10 : association pour le droit et l'accès de tous à l'éducation, à la culture, à la santé, aux loisirs, au travail et à la vie sociale.


Consulter le projet inscrit

logo_ctondroitLe site C’est ton droit ! est une réalisation du Pôle communication de la MLF

Responsables du concours : Corinne Bajon / Dominique Collado

Rédaction : Corinne Bajon

Gestion de projet : Aude Buclon / Alexis Oukkal

Identité graphique  (conception/réalisation/intégration) : Alexis Oukkal

Photographies :
© Mission laïque française
© DR

Pour toute question sur le concours et/ou le site :
ctondroit@mlfmonde.org