Projet

Je parle donc je suis !

ÉtablissementLycée Jean Baptiste Charcot

PaysMaroc | VilleEl Jadida

Chef d'établissementBernadette Hendrickx (chef d'établissement)

Chef de projetFrance Bonnet (chef de projet)

ParticipationNiveau(x) | 

Nombre d'élèves20 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : Vie scolaire et Lettres

Projet pédagogique

Lien avec le projet d'école et/ou le projet d'établissement
Rappel des axes prioritaires de l'établissement
Quel axe est plus particulièrement concerné par votre projet ?

Lien avec les programmes
Domaine d'apprentissage (défini par le socle commun des connaissances et compétences) dans lequel s'inscrivent les compétences travaillées

Compétences sociales et civiques, autonomie et initiative, technique d'information et de communication (maîtrise de matériel d'enregistrement, d'ordinateur et de logiciel de montage) ;
Élaboration d'un projet qui nécessite l'élaboration d'un texte écrit, dialogué et l'apprentissage du langage cinématographique (découpage des séquences).

Compétences évaluées

Maîtrise de la langue française, engagement citoyen, capacité au travail collectif, créativité artistique.

Place des langues

Ecriture scénaristique, expression orale, en langue française.

Évaluation et indicateurs mis en place

Suivi et évaluation pour chaque étape du projet. Importance accordée à la motivation, à l'engagement et à la solidarité.

Résultats et productions attendus

3 étapes : réflexion autour du harcèlement, écriture et réalisation d'un film de court métrage vidéo de 3 minutes, joué par les élèves, sur le thème du harcèlement.

Organisation pédagogique
Partenaire(s) éventuel(s)

Un monteur vidéo professionnel.

Support(s) envisagé(s)

Vidéo.

Calendrier

Novembre 2015 : séance de sensibilisation sur le harcèlement ;
Décembre 2015 : réflexion et écriture d'un scénario ;
Janvier 2016 : casting des rôles et séances sur le travail d'acteur ;
Février 2016 : répétitions et tournage du film ;
Mars 2016 : rendu du projet.

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

Village d'enfants SOS El Jadida
Le village d'enfants SOS d'El-Jadida est situé dans le centre de la ville du même nom. El-Jadida est une ville côtière, située à environ 90 kilomètres à l'ouest de Casablanca. Peuplée de plus de 140.000 habitants, elle est la ville phare de la présence coloniale portugaise du milieu du 16e Siècle. Notamment de par son architecture et sa ville fortifiée, elle fut nommée, en juin 2004, patrimoine mondial de l'UNESCO.

En construction depuis juin 2005, le village d'enfants SOS d'El-Jadida est en activité depuis juillet 2006. Répondant aux mêmes critères que ces prédécesseurs, l'aide aux enfants en difficulté, sa particularité réside dans le fait qu'il est complètement assimilé au centre de la ville et remplit complètement sa mission primaire d'intégrer les enfants dans leur environnement. Les enfants peuvent ainsi profiter de la proximité immédiate des infrastructures scolaires, sanitaires et culturelles de la ville d'El-Jadida.

Construit sur un terrain de 75 ares, mis à disposition par les autorités, le village se compose de trois maisons familiales d'un étage, abritant chacune quatre appartements, des bâtiments administratifs, la maison du directeur et la maison des hôtes. Ces bâtiments comprennent, dans leurs sous-sols, différents locaux polyvalents (salle de psychomotricité, un atelier informatique, un atelier arts plastiques et bricolage et une bibliothèque). Enfin, une petite aire de jeux a été construite dans la cour extérieure. Le village d'El-Jadida offre une capacité d'accueil totale de 108 enfants.