Projet

Défendons nos droits: un jeu d’enfant !

ÉtablissementGroupe scolaire Jacques Majorelle

PaysMaroc | VilleMarrakech

Chef d'établissementMarie-Pierre Leclere Guillomo (chef d'établissement)

Chef de projetKatia Moulai Dieng (chef de projet)

ParticipationClasse(s) |  CM1

Nombre d'élèves30 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : EMC, Français ( écriture, langage oral), arts visuels, sciences et technologie, arabe, théâtre

Projet pédagogique

Lien avec le projet d'école et/ou le projet d'établissement
Rappel des axes prioritaires de l'établissement

Axe 1 : Construire sa capacité de communication
Améliorer la maîtrise de la langue française orale et écrite, organiser de façon cohérente les relations entre les langues d'enseignement, mettre en valeur les compétences artistiques, culturelles et sportives des élèves.
Axe 2: Construire une citoyenneté responsable
S'ouvrir à l'environnement local, engager les élèves dans des actions de solidarité, adapter les situations d'apprentissage à la réalité locale.
Axe 3: Construire l'aptitude au sens critique et à l'autonomie
Impliquer les élèves dans l'organisation de projets et dresser avec eux un bilan de leur investissement et de leur action, optimiser l'utilisation de l'outil numérique.

Quel axe est plus particulièrement concerné par votre projet ?

Dans le cadre de ce projet interdisciplinaire, les trois axes seront amenés à se croiser. L'axe 2 "construire une citoyenneté responsable " sera à la base de ce projet car il permettra aux élèves de s'engager dans des actions de solidarité mais également de s'ouvrir à un environnement associatif. L'axe 1 "Construire sa capacité de communication" prend tout son sens dans ce projet puisque de nombreuses activités telles que l'écriture, la mise en voix de textes en plusieurs langues, l'expression artistique seront réalisées et diffusées grâce aux outils numériques.

Lien avec les programmes
Domaine d'apprentissage (défini par le socle commun des connaissances et compétences) dans lequel s'inscrivent les compétences travaillées

Les langages pour penser et communiquer, la formation de la personne et du citoyen, les systèmes naturels et techniques. Mise en place des idées par les élèves, fabrication de jeux par les élèves, mise en place d'activités sportives (mini olympiades), rédaction de la totalité du scénario en variant les types d'écrits, réalisation de production plastiques pour illustrer la vidéo finale.

Compétences évaluées

Concevoir-créer et réaliser, comprendre et s'exprimer à l'oral-rédiger des écrits variés-s'exprimer en utilisant les langages du corps et des arts

Place des langues

Mise en place d'un co-enseignement en 3 langues français, arabe et anglais.

Évaluation et indicateurs mis en place

Évaluation formative (tout au long du projet), évaluation finale (capacité à s'engager dans le projet, capacité à s'exprimer à l'oral en fonction des situations (voix et corps), capacité à écrire différents types de textes, la place de l'expérimentation et de la création.

Résultats et productions attendus

Productions d'écrits, artistiques et scientifiques, productions orales (studio d'enregistrement webradio)

Organisation pédagogique
Partenaire(s) éventuel(s)

Les parents d'élèves pour la collecte de dons de jeux, livres... Ecole publique proche de notre environnement local.

Support(s) envisagé(s)

Matériel sportif, matériel artistique, numérique (caméra, webradio, micro).

Calendrier

décembre : mise en place du projet et de la collecte de jeu
janvier : rencontre avec les membres de l'association et première rencontre avec les enfants de l'association
février (échange sportif sous forme de mini olympiades)
fin février (échanges culturels et artistiques)

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

L'association des amis de l'école publique (AAEP) présidée par Laila Benslimane et créée en 2012, est engagée auprès de l'école publique à travers des actions visant les apprenants, leurs parents (les mères en particulier), l'espace scolaire afin de permettre l'équité des chances. Participer aux activités de l'AAEP est l'occasion d'apprendre autrement, par le jeu et dans le plaisir. "Sans l'équité des chances, la cohésion sociale peinerait à se construire. Pour cela, comme le colibri, L'AAEP voudrait faire sa part".
Pour une école épanouie, équitable et ouverte sur son environnement, l'AEEP souhaite: contribuer à l'animation de la vie scolaire, coordonner des actions de soutien scolaire, promouvoir les valeurs de la citoyenneté au sein de l'école publique, participer à la réhabilitation et à l'embellissement de l'espace de l'école, soutenir toute initiative permettant à l'école de s'ouvrir sur son environnement et sur d'autres horizons.