Le concours MLF/OSUI des droits de l'enfant

Le droit de jouer

Réalisations

Chanson pour l’invisible

ÉtablissementLycée International de Boston

PaysÉtats-Unis | VilleBoston

Chef d'établissementRichard Ulffers (chef d'établissement)

Chef de projetCatherine de Palma (chef de projet)

ParticipationClasse(s) |  2nde

Nombre d'élèves24 (élèves)

Discipline(s) concernée(s) : Français, Espagnol, ECM, Musique

Projet pédagogique

Rappel des objectifs principaux

L'établissement s'est engagé cette année dans un travail approfondi sur la diversité et l'inclusion, invitant ses enseignants à suivre des conférences, des stages qui ont aussi traité de la question de l'identité. Les lycéens ont ouvert un club portant sur l'inclusion. Ils poursuivent également leur investissement auprès de l'UNICEF.

Changements qui ont eu lieu par rapport au projet initial proposé

Les élèves de terminale ont participé par des interviews qui ne paraissent pas dans le produit final. Cela a permis un travail de réflexion, des échanges de point de vue qui ont nourri les paroles de la chanson, mais celle-ci reste le fait des élèves de seconde.

Implication des parents dans le projet

Non

Obstacles rencontrés et façon de les surmonter

Le plus difficile a été de concilier les différentes personnalités créatrices. Un groupe souhaitait produire un documentaire, l'autre une chanson accompagnée d'un clip vidéo. Puis un groupe s'orientait vers du rap quand l'autre préférait une mélodie plus pop. La première composition musicale ne satisfaisait qu'un des groupes. Nous avons eu recours à un compositeur extérieur qui, à partir des deux modèles de mélodie proposés par les élèves, a constitué un instrumental unique pouvant satisfaire toutes les orientations.

Apports (pour les élèves, les équipes, l'établissement)

Les élèves ont appris à dépasser leurs différences et à travailler en équipe ; à taire leur ego et faire des concessions. Ils ont réalisé que l'identité se définit aussi par des goûts artistiques et que celle-ci n'empêche pas l'inclusion. Ils ont davantage pris conscience de ce qui se passait dans le monde.

Organisme
Présentation de l'organisme local choisi pour son action en faveur des droits de l'enfant

The Schott Foundation for Public Education : L'organisme défend le droit des enfants à recevoir une éducation dans une école publique de qualité, quelle que soit leur origine et leur orientation qu'elles soient sociale, culturelle, religieuse, sexuelle. [The vision of the Schott Foundation is that all children graduate from high performing, well-resourced public schools, and are capable of success in college and full participation in a democratic society, regardless of race, gender, class or native language. It seeks to develop and strengthen a broad-based and representative movement to achieve fully resourced, quality pre-K-12 public education. It supports an “Opportunity to Learn” frame on educational policy, which focuses on ensuring that resources are provided for all students to have an equitable opportunity to learn and produce high achievement outcomes. Schott supports a far-reaching implementation strategy and infrastructure that is capable of maneuvering the dynamic relationship between national and state-based movement building to produce federal and state policies to protect an opportunity to learn for all students.]


Consulter le projet inscrit

logo_ctondroitLe site C’est ton droit ! est une réalisation du Pôle communication de la MLF

Responsables du concours : Corinne Bajon / Dominique Collado

Rédaction : Corinne Bajon

Gestion de projet : Aude Buclon / Alexis Oukkal

Identité graphique  (conception/réalisation/intégration) : Alexis Oukkal

Photographies :
© Mission laïque française
© DR

Pour toute question sur le concours et/ou le site :
ctondroit@mlfmonde.org